Replay de la Journée technique régionale

11 Mars 2021 de 14:00 à 17:30

En Visio conférence

Le tourisme durable :

Comment faire évoluer ma structure ?

14h00 – 14h30

Ouverture de la journée.

14h30 – 15h00

État des lieux de la mission interfilière
– Maryse Boivin, Interfilière tourisme durable en Nouvelle-Aquitaine

15h00 – 16h00

Table ronde « L’incontournable tourisme durable : enjeux, opportunités et pistes d’actions »
– Alimentation: Dorothée DESPAGNE GATTI, CREPAQ
– Économie circulaire: Estelle RÉGNIER, SOLTENA
– Énergie: Christophe BIGEREL, CRER

16h00 – 16h45

Ateliers « Retours d’expériences »

Alimentation

-Produits locaux et circuits courts
Eco acteur en Médoc (33)

-Lutte au gaspillage alimentaire
Restaurant

-Valorisation matière organique
Camping le Royan (33)

Économie circulaire

-Tri et prévention
Auberge de Jeunesse Rochefort (17)

-Tri, prévention, valorisation Hôtel/Restaurant

-Zéro-déchets
Camping des Deux Vallées (24)

Énergie

-Gestion de l’énergie
Centre de plein air Lathus (86)

-Rénovation thermique
Hôtel/Restaurant

-Maîtrise de l’énergie
Camping Port Punay(17)

16h45 – 17h30

Pitchs « Solutions innovantes »
-En collaboration avec l’ADI, 6 solutions alternatives proposées avec prise de Rdv à la clé.

17h30

Clôture de la journée.

Questions-réponses

(Posées par les participant mais non-traitées durant la journée)

Introduction – état des lieux

R1 : Non, bien évidemment. Le fonds utilisé dans ce cadre est le Fonds Chaleur, qui permet un financement « attractif » de l’investissement (environ 1 euro/kWh produit, ce qui peut représenter environ 50 à 60% du cout d’investissement. Dans le cadre du dispositif « Bains de soleil », il s’agit d’une offre « clé en main » sans investissement préalable, mais un dispositif de location longue durée d’installations solaire thermique, avec garantie de résultat et loyer fixe. Le contact est le prestataire missionné par l’ADEME pour « Bains de Soleil » : EKLOR (Guillaume Pradere : g.pradere@eklor.fr), assisté du bureau d’études TECSOL.

Table ronde « L’incontournable tourisme durable : enjeux, opportunités et pistes d’actions »

R2 : Pas faux. Cela ne semble pas intégré dans la réglementation à ce jour.

R3 : En réalisant un premier bilan de sa production, en se faisant accompagner pour cela par le chargé de mission de la filière NAHPA (Jan HAMEL : j.hamel@nahpa.fr). Aussi, les groupes « économie circulaire » organisés par l’interfilière sur les territoires-tests visent à apporter une réponse à cette question, en tenant compte de l’offre de services locaux en matière de collecte et traitement des déchets / filières de valorisation (inscription aux groupes : https://forms.gle/LWHp75w5xG99yzFu6).

R4 : Voir image jointe.

R5 : Voir avec le CRER (AAP Région sur de l’autoconsommation). Pour les projets inférieurs à 100 kWc, vous pouvez vous diriger vers la prime à l’investissement et le tarif de rachat selon l’arrêté du 9 mai 2017.

R6 : Oui, mais il faudra veiller à identifier ses besoins de consommation en électricité. Le CRER pourra compléter

R7 : Non, pas pour l’heure il me semble. Mais c’est un sujet de réflexion à engager.

Atelier – économie circulaire

R8 : Le second tri en lui-même prend 15 minutes par conteneurs pour le jaune et 20 minutes par conteneurs pour les ordures ménagères.

R9 : Au SICTOM, il est encore possible de demander des sacs jaunes. Le SMD3 est en rupture de stock, mais il fournit des cabas pour chaque emplacement dans les campings pour le recyclage.

R10 : L’eau ozonée est un nettoyant puissant et assainissant aux pouvoirs détergent, dégraissant et destructeur d’odeurs. Une fois le nettoyage effectué, la solution d’eau ozonée se transforme en eau et oxygène et peut être rejetée sans aucun risque pour l’environnement (Source : Pro3Active).

Atelier – énergie

R11 : En général, il est plus facile et conseillé de les installer via le fabricant dès l’achat du locatif car comme cela s’est prévu dès la conception et cela évite de tirer du câblage disgracieux sous goulotte par exemple. Cela permet une certaine garantie entre le fabricant et la technologie de Delta Dore. Au départ du locatif, il faut les laisser et repartir avec du neuf, l’option étant amortie comme l’achat du locatif.

En ce qui concerne, les équipements DELTA DORE que vous avez dans les MH sont en priorité commercialisés et installés via le réseau de Fabricants de Mobil Homes et Chalets. Ils sont installés au moment de la construction des Mobil Homes pour pouvoir les intégrer facilement dans les Tableaux électriques mais aussi pour les capteurs périphériques tels que les sondes d’ambiance et d’hygrométrie, contacts d’ouvertures, lecteur de badge, compteurs, détection fumée…Toutefois, ces produits peuvent être transférables pour d’autres Mobil Homes en tenant compte du raccordement des périphériques comme précisé ci-dessus, et qu’ils devront avoir la même configuration qu’initialement pour éviter de refaire une nouvelle programmation.

Le plus compliqué, en termes de temps, de génie civil, c’est le raccordement par fibre optique ou câble Ethernet des passerelles où seront placés les locatifs. Une fois câblé (plutôt qu’en Wi-Fi), l’installation est pérenne.

Pitchs « solutions innovantes »

R12 : Les tarifs des plats se situent entre 9.90€ et 11.90€

R13 : Il n’existe (pas encore) de carte géolocalisant les endroits où trouver des points d’apport volontaire… Par contre, il est possible de suivre l’actualité d’Eco Mégots via leur site et leur blog -> https://ecomegot.com/nos-bornes/

R14 : Nous vous invitons à prendre directement contact avec Audrey et Matthieu -> audrey.pelletier@keenat.com / matthieu.fosse@ecomegot.com

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Maecenas egestas cursus ante ac finibus. In quis lorem eu odio tincidunt hendrerit. Praesent ultricies nec arcu nec euismod. Nullam auctor sed magna quis fringilla

E-mail

whopsie@email.de

Address

843 White Lane, London

Phone

478-932-5442