Opérations collectives

En s’appuyant sur les diagnostics réalisés et sur les différents échanges avec les filières, certains sujets ont été identifiés pour déclencher des actions collectives. Que vous soyez au début de votre démarche ou expert avéré en tourisme durable, il y a forcément une opération qui vous correspond parmi les suivantes…

L’alimentation responsable, A à Z !​​

L’alimentation en tourisme durable, c’est viser l’achat de produits sains et durables, la réduction du gaspillage alimentaire et la valorisation des matières organiques. Cette opération aura des conséquences sur la dynamique locale, puisqu’elle favoriserait à grande échelle l’achat en circuits courts et la valorisation des produits du terroir. En somme, en mutualisant les efforts, l’ensemble des trois actions vise le cycle complet de l’alimentation dans les structures touristiques.

Légumes de saison
Making menu
Trash bin for composting with leftover from kitchen on blue background. Top view. Recycling scarps
Néo Terra

Ambition 7 : faire de la Nouvelle-Aquitaine un territoire
tendant vers le "zéro déchet" à l'horizon 2030

Objectifs de développement durable

ODD 2: faim et alimentation
ODD 12: consommation et la production durables
ODD 13: lutte contre les changements climatiques.

L’approvisionnement local touche les restaurateurs et les hébergeurs qui offrent de la restauration ou une épicerie sur place. Cette action correspond à un besoin de mise en relation efficace entre les producteurs locaux et les professionnels du tourisme. Elle vise donc la promotion de l’utilisation des circuits courts, des produits locaux et de saison.

OBJECTIFS,
Rendre accessible aux professionnels du tourisme la production française, avec en filigrane, la logique du juste prix, d’une solidarité territoriale, de produits qualitatifs et de non emballage.

CIBLE,
Tous restaurants ou types d’hébergement fournissant des services de restauration sur place ou pour emporter à ses clients (commerciale ou collective) ou offrant un service d’épicerie.

MATURITÉ,
Une simple sensibilisation aux circuits courts et à l’alimentation locale suffit.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Accès simplifiés à des produits locaux de qualité et à un juste prix.

RETOMBÉES,
Économiques : valeur ajoutée au menu composé d’aliments locaux et juste prix négocié grâce au volume.
Environnementales : diminution de l’empreinte écologique des aliments (parcours) et produits sains.
Sociales : contribution à la dynamique économique locale et à la solidarité territoriale.

Le gaspillage alimentaire est associé à des pertes économiques pour les restaurateurs et les hébergeurs offrant de la restauration commerciale ou collective, ou un service d’épicerie sur place. Pour optimiser les pratiques, cette action vise l’élaboration d’un outil de diagnostic et d’un système d’accompagnement des professionnels.

OBJECTIFS,
Éviter les pertes alimentaires et diminuer les dépenses liées au poids et à la gestion de ces déchets.

CIBLE,
Tous restaurants ou types d’hébergement fournissant des services de restauration sur place ou pour emporter à ses clients (commerciale ou collective) ou offrant un service d’épicerie.

MATURITÉ,
Une remise en question concernant le gaspillage alimentaire et une volonté à faire diminuer le poids des poubelles et les coûts afférents est requise.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Un accompagnement complet de la structure, du diagnostic à la valorisation de l’opération, en passant par un plan d’actions personnalisé et innovant à mettre en œuvre.

RETOMBÉES,
Économiques : achats en juste quantité et diminution des coûts afférents à la collecte des ordures.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés aux déchets évités.
Sociales : renforcement du tissu local et choix de partenaires favorisant l’insertion de publics fragiles ou l’aide aux personnes dans le besoin pour la redistribution des invendus.

Afin de valoriser les matières organiques sur le lieu d’activité, une opération de sensibilisation, de formation au compostage, d’accompagnement in situ et/ou compostage partagé est envisagée. Des partenariats seront établis avec des prestataires locaux pour faciliter la mise en œuvre de cette action, avec un soutien financier destiné aux professionnels pour mutualiser et pérenniser les aires de compostage.

OBJECTIFS,

Réduire la facture liée aux ordures ménagères et économiser sur les postes d’aménagement paysager par la génération d’un compost riche et utilisable sur place.

CIBLE,
Tous restaurants ou types d’hébergement comportant des matières organiques dans ses poubelles.

MATURITÉ,
Une certaine maturité est nécessaire pour s’engager de façon pérenne dans le compostage de proximité.

PRÉREQUIS,
Une démarche « anti-gaspi » et un intérêt pour la valorisation des matières organiques avéré.

MISE EN PRATIQUE,
Un accompagnement complet au compostage, du diagnostic des déchets verts à la valorisation sur site, en passant par la formation de guides composteurs et le financement d’investissements.

RETOMBÉES,
Économiques : diminution des coûts afférents à la collecte des ordures et à l’achat de terre.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés aux déchets évités et compost utilisable.
Sociales : production de lien social et projet rassembleur pour les employés et les concitoyens.

Par ici, l’économie circulaire !

Afin de réduire et organiser le tri de façon optimale et tendre vers le « zéro-déchets », il est ici préconisé d’appliquer un diagnostic des déchets générés par les activités quotidiennes au sein des structures touristiques. Cette méthode permettra à la fois de réduire à la source l’utilisation des matières premières, d’enclencher des bons gestes chez les visiteurs et de valoriser les matières réutilisables, avant de recycler puis éliminer les déchets ultimes.

Reuse, reduce, recycle concept background
Zero waste paper text and eco bags, glass jars
Garbage in the bins
Néo Terra

Ambition 7 : faire de la Nouvelle-Aquitaine un territoire
tendant vers le "zéro déchet" à l'horizon 2030

Objectifs de développement durable

ODD 12: consommation et la production durables ODD 13: lutte contre les changements climatiques​

Les professionnels du tourisme ont besoin d’outils pour optimiser et gérer plus simplement les flux de matières. La prise en charge des déchets et la gestion du tri sont des postes de dépenses importants, avec un potentiel de réduction considérable. Cette action vise le redéploiement « pré-diagnostics déchets » ainsi qu’un accompagnement pour réduire la facture liée aux déchets.

OBJECTIFS,
Aider les prestataires touristiques à réduire et optimiser la gestion de leurs déchets.

CIBLE,
Tous types d’hébergement ou de restaurants produisant des déchets.

MATURITÉ,
Une simple sensibilisation au tri des matières suffit.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Un accompagnement complet dans la gestion des déchets, du diagnostic à l’organisation de la zone de tri. Un appel à idées pour viser le « zéro-déchet » chez les hébergeurs-restaurateurs et mise en pratique.

RETOMBÉES,
Économiques : diminution des coûts afférents à la collecte des ordures.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés aux déchets évités.
Sociales : projet structurant à l’interne de l’entreprise et pédagogie auprès des visiteurs.

Des filières de valorisation existent pour plusieurs matières. Elles nécessitent néanmoins l’organisation d’une collecte sélective spécifique. Cette opération vise l’établissement de partenariats locaux pour la récupération des matières valorisables et l’organisation optimale des flux de matières.

OBJECTIFS,
Diminuer le poids des ordures ménagères en favorisant la réutilisation et la valorisation des matières.

CIBLE,
Tous restaurants ou types d’hébergement comportant des matières valorisables dans ses poubelles.

MATURITÉ,
Une certaine détermination est nécessaire pour s’engager de façon pérenne dans ce type de collecte.

PRÉREQUIS,
Un système de tri avéré.

MISE EN PRATIQUE,
Collecte des matières valorisables sur site ou sur un lieu de dépôt.

RETOMBÉES,
Économiques : diminution des coûts afférents à la collecte des ordures.
Environnementales : valorisation des matières et diminution des gaz à effets de serre.
Sociales : deuxième vie aux objets et choix de partenaires locaux issues de l’économie sociale et solidaire et/ou favorisant l’insertion de publics fragiles.

Moins consommer, mieux héberger !

La thématique de l’énergie est essentielle à la réduction des émissions de CO2, tout en ayant potentiellement un fort impact sur la facture des prestataires. La réduction de la consommation et le recours aux énergies renouvelables sont des pistes à privilégier, car rapidement accessibles et génératrices d’économies. Dans tous les cas, un diagnostic est préalable !

Power supply for electric car charging.
electricity
Vélo électrique écologique
NéoTerra
Néo Terra

Ambition 3 :accélérer la transition énergétique et écologique des entreprises de Nouvelle-Aquitaine
Ambition 6 : construire un nouveau mix énergétique

Objectifs de développement durable

ODD 7: énergie propre et d'un coût abordable
ODD 13: lutte contre les changements climatiques

La rénovation thermique des bâtiments représente un levier pour réduire la consommation énergétique en tourisme. Cette action préconise une meilleure connaissance et utilisation des dispositifs existants pour la rénovation des bâtiments. Elle vise la mise en place de l’accès simplifié aux programmes d’aides pour les professionnels et un accompagnement pour optimiser les projets de rénovations thermiques.

OBJECTIFS,

Monter en compétence pour accélérer la rénovation thermique des bâtiments, diminuer l’empreinte carbone et réduire la facture d’électricité pour les professionnels du tourisme.

CIBLE,
Tous types d’hébergement ou de restaurants disposant de bâti.

MATURITÉ,
Une simple sensibilisation à l’efficacité thermique suffit.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Un accès simplifié aux dispositifs d’aides en rénovation thermique.

RETOMBÉES,
Économiques : diminution des coûts afférents à la déperdition de chaleur.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés aux passoirs thermiques en tourisme.
Sociales : choix de partenaires locaux et/ou favorisant l’insertion de publics fragiles.

De multiples éco-gestes peuvent être mis en place pour réduire la consommation d’énergie liée aux prestations touristiques. Cette action vise la relance du « pré-diagnostic eau-énergie » pour mesurer les consommations liées aux activités préalable au déclenchement d’une assistance pour identifier les pistes de réductions et d’optimisation. Elle vise aussi le suivi des consommations par les prestataires.

OBJECTIFS,

Réduction de la consommation d'énergie et émulation autour des bonnes pratiques.

CIBLE,
Tous types d’hébergement ou de restaurants consommant de l’énergie sous une forme ou une autre.

MATURITÉ,
Une simple sensibilisation à la sobriété énergétique suffit.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Accompagnement complet dans la sobriété énergétique, du diagnostic au plan d’actions personnalisé.

RETOMBÉES,
Économiques : économies financières sur les dépenses énergétiques.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés à l’énergie non consommée.
Sociales : pédagogie auprès des visiteurs et des salariés.

Afin de stimuler le recours à la chaleur solaire thermique (production de la chaleur ou d’eau chaude à partir de capteurs solaires) dans les structures touristiques en Nouvelle-Aquitaine, cette opération vise à proposer un service « clé en main » et sans avance de trésorerie (ni de maintenance à gérer) aux hébergeurs. Le but est notamment de redonner confiance aux maîtres d’ouvrage pour des solutions solaires, en sécurisant leurs coûts (loyer fixe tout au long du contrat).

OBJECTIFS,

Massifier le solaire thermique auprès des hébergeurs touristiques de la région, notamment sur les territoires-test.

CIBLE,
Tous types d’hébergement disposant une consommation d’eau chaude et sanitaire en grande quantité.

MATURITÉ,
Une sensibilisation aux énergie renouvelables est nécessaire.

PRÉREQUIS,
Pas de prérequis particulier.

MISE EN PRATIQUE,
Service « clé en main » et sans avance de trésorerie d’équipements solaires thermiques.

RETOMBÉES,
Économiques : gain en terme de coût de l’énergie.
Environnementales : diminution des gaz à effets de serre liés aux énergies fossiles.
Sociales : participation à la démocratisation des sources d’énergie renouvelables.

Plan d'actions

Les professionnels de l’hébergement touristique et de la restauration en Nouvelle-Aquitaine ont identifié 3 grandes orientations pour répondre aux enjeux du tourisme durable sur leur territoire.

1. Se rassembler pour une vision partagée du tourisme durable
2. Communiquer et partager pour mobiliser
3. Ancrer le tourisme durable en Nouvelle-Aquitaine pour fédérer

Les trois orientations se déclinent en 9 objectifs opérationnels et 25 actions spécifiques.

OBJECTIFS OPERATIONNELS :

I) Définition des missions, des valeurs communes et de la gouvernance:

 

Action 1. Construire un outil de planning et organiser la gestion du projet

Action 2. Créer un comité de pilotage de la mission

Action 3. Créer un comité technique de suivi du projet

Action 4. Formaliser le portage politique par les élus de l'interfilière et les élus locaux



II) Connaissance mutuelle et rapprochement des filières
:

Action 5. Réaliser un diagnostic sectoriel (par filière) des actions existantes en matière de tourisme durable

Action 6. Réaliser un diagnostic territorial en matière de transition énergétique et écologique sur les "territoires tests"



III) Identification du maillage territorial:

 

Action 7. Recenser et cartographier les acteurs du tourisme durable

Action 8. Identifier les réseaux de partenaires et leurs référents

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS :

 

IV) Valoriser les bonnes pratiques:

Action 9. Intervenir dans les rencontres professionnelles, provoquer des rencontres professionnelles

Action 10. Créer une plateforme de mutualisation des bonnes pratiques (site web)

Action 11. S'appuyer sur les réseaux existants pour communiquer



V) Sensibiliser et former les professionnels
:

Action 12. Recenser les besoins et créer une formation interfilière

Action 13. Élaborer des  "Éductours"



VI) Accompagner les professionnels dans leur démarche de tourisme durable
:

Action 14. Mettre à disposition une boite à outils mutualisée

Action 15. Utiliser, accompagner à l'utilisation d'un outil d'auto-évaluation/diagnostic "empreinte carbone"

Action 16. Identifier des référents et/ou des conseillers, définir leurs missions

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS :

VII) Sensibiliser le tourisme durable auprès des publics cibles:

 

Action 17. Valoriser la démarche dans les structures touristiques

Action 18. Privilégier des animations liées au tourisme durable

Action 19. Mener une campagne de promotion régionale valorisant les initiatives locales en lien avec la mission



VIII) Impulser une dynamique territoriale
:

Action 20. Identifier les personnes ressources pour faire vivre une charte régionale

Action 21. Créer une commission de tourisme durable partagée

Action 22. Faire remonter les besoins auprès des institutions concernées



IX)
Accompagner la mise en œuvre d'actions collectives diminuant l'impact environnemental:

 

Action 23. Provoquer et favoriser des actions collectives

Action 24. Accompagner le montage d'opérations collectives en phase d'études

Action 25. Accompagner le montage d'opérations collectives en phase de réalisation

Événements et rencontres

La mission interfilière organise des temps forts et des moments privilégiés d’échanges entre professionnels de l’interfilière.
Soyez nombreux à participer !

Jeudi

11

Mars

Journée Technique régionale :

état des lieux annuel et échanges constructifs

11 Mars 2021 de 14:00 à 17:30
En visio conférence

Formations

Le tourisme durable fait évoluer les organisations et demande le développement des nouvelles capacités en interne. Vous avez besoin d’un argumentaire pour sensibiliser vos équipes et vos clients ? Vous souhaitez monter collectivement en compétences pour réussir votre transition ?

Après avoir interrogé vos besoins spécifiques et recensé les formations existantes au sein des filières et dans les différents secteurs d’activité, nous construirons une formation interfilière sur le tourisme durable.

Rapports et publications

Toutes nos publications et rapports sont ici accessibles pour être consultés et téléchargés. Cliquez sur les différents titres pour en savoir davantage.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Maecenas egestas cursus ante ac finibus. In quis lorem eu odio tincidunt hendrerit. Praesent ultricies nec arcu nec euismod. Nullam auctor sed magna quis fringilla

E-mail

whopsie@email.de

Address

843 White Lane, London

Phone

478-932-5442